Home » News » Inhabitants of Africas » Algérie, SOS Expulsion interpelle les autorités sur les violations du droit au logement

Mostra/Nascondi il menu

Algérie, SOS Expulsion interpelle les autorités sur les violations du droit au logement

TIP

Algérie, SOS Expulsion interpelle les autorités sur les  violations du droit au logement

Algeria, 3,000 children thrown onto the streets in one year

Le Comité SOS Expulsion a été crée en juillet 2009, sous l’égide de la Ligue Algérienne pour la défense des droits de l’homme que préside maitre Hocine Zahouane, suite à la recrudescence des expulsions des familles de leurs logement pour une raison ou une autre, et depuis sa création, à travers des requêtes et des demandes de prise en charge, a essayé d’attirer l’attention des plus hautes autorités du pays, mais l’état continu à faire la sourde oreille aux doléances.

Algérie, SOS Expulsion interpelle les autorités sur les  violations du droit au logement

Algeria, what remains after the evictions

Depuis juillet 2009 le Comité a animé 8 conférences de presse mais aucune réponse de la part des autorités. On a même rédigé une plate forme de revendication publiée dans la presse mais pas de réponse.  

Le Comité est contre la politique exercée par les autorités dans le domaine du relogement, car l’état est en train de reloger les habitants des constructions illicites  et ça c’est vraiment grave car ils encouragent les gens à devenir hors la loi au lieu de donner la priorité aux familles expulsées de leurs logement et qui se retrouvent du jour au lendemain sans abris, ou contraint à la location qui n’est à la porté d’aucun citoyen Algérien.

Le Comité a interpellé les pouvoirs publics sur ce phénomène qui porte atteinte à la dignité des citoyens et qui détruit des familles entières. On dénonce ainsi toutes les expulsions abusives de certaines familles algériennes et fait  appel au Président de la République.

Algérie, SOS Expulsion interpelle les autorités sur les  violations du droit au logement

Algeria, the police knock at the door

Ce qu’on trouve particulièrement écœurant, c'est que les familles en détresse ne trouvent pas la moindre oreille attentive. «Personne ne répond aux doléances des citoyens», mais la cause  «c'est la mafia de l'immobilier qui est derrière ce phénomène. Certaines personnes détiennent plusieurs logements, alors que d'autres n'ont même pas un toit pour leurs enfants».

Il y a aussi un autre problème, pas les moindre, car une famille qui se fait expulser n’a plus droit de déposer une demande de logement, car elle perd tout ces droits vis-à-vis à la commune qui demande un certificat de résidence dans le dossier de demande de logement, hors qu’une famille expulsée n’a plus droit a ce certificat.

Seulement le Comité a reçu 700 cas jusqu'à cette date, mais en vérité, le chiffre de 700 dossiers déposés  «ne reflète pas la réalité, le nombre doit être plus important, puisqu'il existe certainement des centaines d'autres familles qui ignorent l'existence de ce Comité et d’autre ont tout simplement peur de déposer leur dossier».

Algérie, SOS Expulsion interpelle les autorités sur les  violations du droit au logement

Algeria, police-led evictions

Les familles expulsées vivent une situation vraiment critique et ce qui touche le plus c’est que tout le monde sait que l’Algérie est un pays qui a les moyens de subvenir aux besoins des citoyens, vu que c’est un pays qui a de fortes revenus du pétrole. Il n’est pas normal qu’un pays riche produit un peuple pauvre, il n’est pas normal aussi que des gens possèdent plusieurs logements et que d’autres n’ont rien, on dirait qu’il y a des Algériens et des super Algériens.

Georeferences

Comments

Log in or create a user account to comment.